Illustrated icon of a half star made from beads

Cercle national des familles et des survivantes

Le Cercle national des familles et des survivantes (CNFS) garde toujours dans son cœur et dans son esprit les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones qui sont portées disparues, qui ont été assassinées ou qui ont survécu à la violence fondée sur le genre et la race. Nous reconnaissons et honorons les familles et les survivantes ainsi que toutes celles et tous ceux qui ont participé à l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, qui nous a amenés aujourd’hui à élaborer un plan d’action national. Nous reconnaissons également que certaines familles et survivantes n’ont pas encore eu l’occasion de partager leur vérité alors que le génocide se poursuit. Il est important de leur donner l’occasion de participer à la guérison, à l’hommage et à la commémoration de leurs proches disparus ou assassinés.

Composé de membres des familles et de survivantes, le Cercle national des familles et des survivantes s’engage à contribuer à créer un Canada où les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones sont appréciées et respectées, libres de jouir pleinement de leurs droits autochtones, y compris les droits inhérents et issus de traités ainsi que les droits de la personne, et de continuer à se réapproprier leur pouvoir et leur place avec dignité et une égalité réelle. Nous avons accepté de participer au processus d’élaboration du Plan d’action national, convaincus que notre expérience vécue, notre expertise et notre autonomie en tant que membres des familles et survivantes guideraient l’inclusion de meilleures pratiques et actions fondées sur nos forces dans le Plan d’action national.

Visitez familysurvivorscircle.ca
Logo pour National Family & Survivors Circle, qui représente un oiseau contre un rayon de soleil, avec un cœur au centre et une rivière qui s'en écoule.

« La voie à suivre – Réclamer notre pouvoir et notre place » est la contribution du Cercle national des familles et des survivantes au Plan d’action national 2021 pour les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées : Mettre fin à la violence contre les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones, dans laquelle nous mettons en évidence notre volonté de défendre cette cause et les conseils que nous formulons à l’intention des partenaires qui élaborent ce Plan d’action national. Un résumé des principaux éléments est fourni dans le présent document du plan d’action national.

Il est disponible dans son intégralité sur notre site Web à l’adresse https://familysurvivorscircle.ca. “ La voie à suivre – Réclamer notre pouvoir et notre place “ met en valeur notre défense et nos conseils aux partenaires dans l’élaboration du Plan d’action national.

Téléchargez l’aperçu
Icône illustrée de mocassins

Le Cercle national des familles et des survivantes a ouvert la voie à des approches permettant d’inclure pleinement les familles et les survivantes dans ce travail : une approche décolonisatrice qui met l’expérience vécue, l’expertise et l’autonomie au centre pour des résultats transformateurs. Les actions doivent avoir un effet concret sur le terrain pour les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones, ainsi que leurs familles et les survivantes de la violence fondée sur le genre et la race. Le processus et les résultats doivent être assortis de mécanismes de responsabilisation permettant de mesurer le changement transformateur.

Les 231 appels à la justice, dont certains concernent directement les Inuits, les Métis et les personnes 2ELGBTQQIA+, qui figurent dans le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, et les 21 appels à la justice du rapport complémentaire Kepek-Québec de l’Enquête, constituent des impératifs juridiques.

Nous avons tous une responsabilité et une obligation communes de mettre fin à toutes les formes de violence. Chaque jour où nous attendons que des mesures soient prises, des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones continuent d’être assassinées, de disparaître ou de subir des violences à un rythme alarmant, perpétuant ainsi un cycle dans lequel une autre génération doit se remettre de la violence. La volonté politique et sociale est indispensable au succès du Plan d’action national en réponse aux appels à la justice. Nous faisons tous partie de la solution.

Le Cercle national des familles et des survivantes s’engage à plaider continuellement pour que tous les gouvernements, agences et organisations qui ont la responsabilité de mettre fin au génocide contre les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones placent les familles et les survivantes au cœur de leur travail. L’implication totale et indépendante des familles, des survivantes et des personnes 2ELGBTQQIA+ est un aspect déterminant de l’approche décolonisatrice visant à amorcer un changement transformateur.

Unissons nos efforts dans le cadre d’un véritable partenariat où l’expérience vécue, l’expertise et l’autonomie des familles, des survivantes et des personnes 2ELGBTQQIA+ sont reconnues et intégrées dans une approche décolonisatrice. Remettons en cause et défions le colonialisme tout en restaurant les systèmes de connaissances et les lois autochtones et en s’en inspirant. Les générations passées, présentes et futures comptent sur nous.